Boudreau/Lefèvre: Duo du ciel

11 Jan

C’était écrit dans les étoiles qu’ils se rencontreraient un jour ces deux-là: l’extraordinaire pianiste en feu et le compositeur multitâche de l’extrême. Deux grands diffuseurs de musiques vivantes, de musiques d’ici.

Walter Boudreau et Alain Lefèvre. Photo: Leroy Sargent

Walter Boudreau et Alain Lefèvre. Photo: Leroy Sargent

Alain Lefèvre y est arrivé après un détour, en quelque sorte obligé pour un soliste, par les « classiques » (bien que son tout premier disque ait été consacré au Concerto pour piano et orchestre de John Corigliano [KOCH International Classics, 1994]). En 2003, il se révélait un passionné défenseur de l’œuvre d’André Mathieu (1929-1968), qu’il a fait découvrir ou redécouvrir à tout le monde, chez nous comme ailleurs. Depuis, il y a eu de la musique de Mathieu sur presque tous ses disques, son exaltation engendrant un essai biographique (par Georges Nicholson) et même un film (L’Enfant prodige, l’incroyable destinée d’André Mathieu , du réalisateur Luc Dionne). En 2012, c’est la musique d’un compositeur québécois bien vivant qu’il enregistrait pour Analekta: les 24 Préludes, en forme de boogie et de bien d’autres choses encore de François Dompierre, un styliste qui fait briller le pianiste avec des couleurs dont il se pare rarement.

 Lefèvre est trop heureux d’avoir ouvert avec la musique de Mathieu des portes par lesquelles il peut maintenant se faufiler pour interpréter en concert aux États-Unis ou en Europe des musiques composées chez lui, tout récemment. « Ici et maintenant », dirait peut-être Walter Boudreau, un compositeur que ses propres passions ont placé à la direction artistique de la Société de musique contemporaine du Québec il y a 25 ans, et qui n’a cessé depuis de se démener pour que les musiques d’aujourd’hui trouvent dans nos vies (et… nos médias) la place qui leur revient. Auteur d’un important catalogue d’œuvres pour les formations les plus diverses, Walter Boudreau est aussi le directeur artistique de l’important festival international Montréal/Nouvelles Musiques, dont la 6e édition se tiendra du 21 février au 3 mars 2013.

Ce n’est pas au concert, mais au théâtre que la rencontre entre le pianiste et le compositeur s’est produite, Lefèvre ayant été subjugué par la musique de Boudreau pour la pièce L’Asile de la pureté de Claude Gauvreau, présentée au Théâtre du Nouveau Monde (TNM) en 2004 (mise en scène de Lorraine Pintal). Lefèvre n’avait d’ailleurs par été le seul à être touché par cette musique de Walter Boudreau, récompensée en septembre 2004 par le prix Gascon-Roux, remis par les abonnés du TNM, et en janvier 2005 par le Masque de la conception sonore, remis par l’Académie québécoise du théâtre. Ce qui avait particulièrement retenu l’attention du pianiste, c’était la Valse, dont on peut entendre la version originale, parmi les six extraits de L’Asile de la pureté, sur le disque Walter’s Mixed Bag (ATMA Classique, 2007). La version pour piano d’Alain Lefèvre est parue en 2005 sur son disque Hommage à André Mathieu (Analekta). On connait la personnalité un brin « excessive » de Walter Boudreau, et la simplicité n’est pas forcément la première qualité que l’on reconnaîtrait d’emblée à sa musique, mais c’est précisément la force de La Valse de l’asile que de distiller son inquiétante étrangeté à travers une simplicité volontaire s’incarnant dans une ligne mélodique décharnée qui finit par résonner entre nos oreilles comme une mécanique boiteuse et triste.

Cette œuvre, reprise de nombreuses fois en concert par Alain Lefèvre, qui l’utilise même comme thème pour son émission hebdomadaire à Radio-Canada, est sans doute un hit dans le catalogue du compositeur, et on peut s’attendre à ce que la nouvelle collaboration entre le pianiste et le compositeur fasse pas mal de bruit aussi. Le Concerto de l’asile, commande de Radio-Canada (qui le diffusera ultérieurement), sera créée par l’Orchestre symphonique de Montréal le 15 janvier 2013 (reprise le 16) sous la direction de Ludovic Morlot. Ça commence bien l’année!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :